Aller au contenu

LE PORTAIL NATIONAL DES STAGES EN ENTREPRISE

Mon stage en ligne est le portail national des stages du ministère de l’éducation nationale, de l’enseignement supérieur et de la recherche réalisé par l'Onisep.  Il répond à une mission de service public en proposant une source unique d’informations, de ressources pédagogiques, de conseils pratiques, de recherche et de publication d’offres de stage.

Réunir les acteurs clés des stages

Véritable communauté web, le portail rassemble pour la première fois les employeurs, les établissements de formation, les lycéens de la voie professionnelle et technologique et les étudiants autour des stages. Les services et les outils proposés à chacun d’entre eux contribuent à la qualité pédagogique et à un meilleur encadrement des pratiques. Il favorise une meilleure circulation de l’offre et de la demande des stages et son égal accès en assurant la gratuité des offres et la praticité pour tous.
 

S’engager dans les nouvelles pratiques numériques

Ce portail répond à une attente forte de la part des élèves, des étudiants et des employeurs, désormais tous connectés. Il améliore techniquement la capacité de gestion des stages pour les professeurs et les équipes éducatives. Le service public se devait d’être en adéquation avec les usages et les nouvelles pratiques d’accès à l’information. Le portail fédère les informations pratiques et officielles concernant  tous ces acteurs et leur propose des services et des fonctionnalités optimisés en s’appuyant sur toutes les potentialités du numérique.

L’Onisep

Mon stage en ligne est réalisé par l’Onisep, l’Office national d'information sur les enseignements et les professions, établissement public qui dépend du ministère de l'éducation nationale, de l’enseignement supérieur et de la recherche. Éditeur public, l'Onisep produit et diffuse toute l'information sur les formations et les métiers. Il propose aussi des services aux élèves, aux parents et aux équipes éducatives.
Mon stage en ligne bénéficie du soutien de la Conférence des présidents d’universités (CPU), de l’Agence de mutualisation des universités et des établissements (AMUE) et de la Conférence des directeurs des écoles françaises d’ingénieurs (CDEFI).